Le cadeau de Chronos

Frédéric Urbain

Comment en vient-on à écrire un film ?

Le Mont-Aiguille

Alors que je croyais bien connaître l’œuvre de Pierre Magnan (un écrivain que j'adore), je découvre chez mon bouquiniste un roman que je ne connaissais pas. Il s'agit d'un conte fantastique, très différent des autres récits de l’auteur. D’ailleurs l’intrigue ne se passe pas dans les Hautes-Alpes, comme la plupart des polars de M. Magnan, mais en Isère, au pied du Mont-Aiguille, dans le village de Chichilianne.

Ce bouquin, je le dévore avec plaisir. Même, j’en vois les images !

Bien qu’ayant suivi des cours de scénario à Paris 8, je n’ai jamais raisonnablement songé à faire carrière dans le cinéma. Mais je n’arrête pas de penser que l’histoire de M. Magnan ferait un chouette sujet de film. Je me prends à rêver d’en écrire l’adaptation.

N’y tenant plus, je m’offre le luxe de laisser un message sur son site, pour demander si les droits avaient été déjà réservés par quelqu’un.

Je n’en entends plus parler.

Et puis début janvier 2013, je reçois un mail de madame Françoise Magnan qui m’annonce, hélas, le décès de son époux (il était très âgé). Elle me dit aussi avoir retrouvé ma demande dans ses papiers. Elle serait très heureuse que quelqu’un adapte le bouquin, mais personne n’y a encore songé.

Je me lance ! Découvrez ici mon scénario.

Le livre

Livre l’enfant qui tuait le temps

L'enfant qui tuait le temps est un livre atypique dans la production de Pierre Magnan. En voici le pitch, comme disent les pros.

Les dieux Zeus et Chronos se voient offrir l’hospitalité dans l’auberge de Chichilianne alors qu’ils errent près du Mont-Aiguille. Cette même nuit, l’épouse de l’aubergiste met au monde un petit garçon. Chronos décide de faire un don à l’enfant : il pourra arrêter le défilement du temps.

Monsieur Magnan écrit : « C’est peut-être le seul livre que j’ai écrit avec un plaisir sans mélange d’un bout à l’autre, j’aimerais bien que vous le lisiez de même. »

« On raconte qu’au sommet du Mont Aiguille, dans des grottes de cristal, se sont réfugiés les dieux et les déesses chassés de l’Olympe. »
Site Internet de la commune de Chichilianne

Le scénario

Téléchargez-le (pdf, 370 Ko)), lisez-le, donnez-moi votre avis. Mon adresse mail est dans le pdf.

Logo pdf

« À chaque fois qu’il fera ce zéro avec ses doigts, où que je sois... Moi, Chronos... Je m’arrêterai pour lui. »

« Maîtriser le temps, tu appelles ça un petit cadeau ? Et comme pourboire, tu donnes quoi ? Des Rolex ? »

« Tout le monde se souvient de l’étrange visite qu’on a reçue le jour de la naissance d’Élie, mais le patron veut tellement que ça reste secret... »

« Je vous vois venir, avec vos grands airs de la ville. Vous venez d’où, de Grenoble ? Ne me dites pas, c’est pire que ça. De Lyon ! »

« Votre problème, c’est la sur-qualité. Des jouets que trois générations de gosses n’arrivent pas à endommager, c’est pas raisonnable. Moi j’ai de la chance, mes produits, ils les mangent. Forcément, ça résout la question. »

« Zeus ? C’est bien toi ? Me dis pas que je suis en train de parler à un vrai canasson ? »

À part ça

À part ça vous pouvez lire mon roman.